Parlons Manga Français

Maintenance – refonte du site internet

Tout d’abord toute l’équipe et moi même souhaitions vous remercier de votre fidélité. Comme vous avez surement pu le remarquer votre site internet préféré est depuis quelques jours en maintenance, inaccessible. En effet j’effectue une refonte totale du système d’affichage des mangas. Le but est que celui-ci soit le plus adapté possible. Nous entrons à ce jours dans la deuxième partie de ce remaniement.Votre expérience de navigation serra encore quelques temps difficile.

Veuillez-nous excuser.

Clayclay – Développer



La Dream Cup 2nde Edition est en ligne !

Après quelques mois de préparation, le Kippon Dream publie un numéro hors-série entièrement consacré à son concours, la Dream Cup !

Réalisé cet été, avant le début de la saison 3 du webzine de prépublication de manga, ce numéro vous fera (en plus de vous faire patienter jusqu’au numéro 20) découvrir quatre one-shot d’auteurs amateurs extérieurs au collectif du Kippon Dream.

Mais avant de vous détailler tout cela, un petit rappel s’impose. Vous vous demandez sûrement en quoi consiste la Dream Cup ?

Lire la suite



Wakfu saison 3 : le dossier de rattrapage !

La saison 3 de Wakfu débarque ce weekend à la télévision, le 02 septembre. Si nous serons bien évidemment devant , tant l’attente a été longue, on comprend très bien que l’on se perd vite dans l’océan des créations trans-média/cross-média d’Ankama. Alors on a pensé à vous, pour attaquer sereinement cette saison 3, suivez le guide !

 

Wakfu, Dofus, Krosmoz, Ankama, Quézako ? Lire la suite



Double.me par Otosan et Miki Makasu

Sorti récemment pour un prix de lancement très attractif (5 euros), Double me arbore un synopsis assez alléchant  cliquer ici pour lire le synopsis. Edité chez Ankama,dessiné par Otosan et scénarisé par Miki Makasu, ce seinen de style thriller psychologique innove dans le décor du manga français.

Sur fond de rivalités amoureuses, meurtres et applications de portable, les auteurs nous plongent dans un titre décidément très contemporain.

Les problématiques des jeunes d’aujourd’hui (enfin pas toutes) nous sont donc exposées par les auteurs avec un récit assez dynamique. Le dessin d’Otosan est simple mais efficace. Certains lui ont reproché d’avoir un trait trop irrégulier conférant à l’oeuvre une lecture en demi teinte, surtout sur les visages. Personnellement je n’ai pas le niveau d’exigence de certains lecteurs/fans/dessinateurs à l’œil expert et n’ai donc pas été dérangé par cet aspect. Par contre le chara design est peut être un poil simpliste, parti pris par les auteurs ou le fruit du hasard ? Ils pourront peut être nous le confier un jour 😉 ! Néanmoins le travail réalisé par Otosan est plus que correct et met bien en image le scénario de Miki Makasu qui prend des tournures alambiquées et surtout qui a tendance à s’assombrir au fil de la lecture. Le côté sombre de l’histoire se retrouve sur le plan graphique avec l’utilisation du noir dans pas mal de page, cela confère à Double me un petit aspect Gekiga pas déplaisant. On retrouve aussi un peu de Mirrai Niki avec ces protagonistes légèrement dérangés (doux euphémisme), n’ayant pas vu Black mirror je ne peux faire de parallèle, je n’en dirai pas plus pour ne pas trop dévoiler l’intrigue.

L’approche des auteurs sur les nouvelles technologies et notamment l’intelligence artificielle est efficace, l’omniprésence des réseaux sociaux aujourd’hui ne peut être qu’une source d’inspiration et eux n’en n’ont pas manqué en inventant cette application capable de remplacer virtuellement un ami ou un proche décédé. On se rend compte que la « vie » via ces réseaux peut donc être remplacée par une IA, on peut donc se questionner sur notre existence à travers ceux ci. Dans les faits, celui qu’on est avec des vrais amis faits de chairs et d’os et celui qu’on aimerait être avec les E-copain (attention néologisme :p) sont différents, en effet il y a une sorte de « mise en scène  » dans les réseaux socio où tous les défauts disparaissent !
Ce qui est intéressant dans l’approche des auteurs c’est cette possibilité de se faire remplacer, la technologie est presque à ce niveau, peut-être même qu’elle l’est déjà et si on y pense un peu il y a de quoi avoir envie de se méfier de ceux avec qui on parle via les smartphones. [Mode parano off] Tout ça pour dire qu’avec Double me nous ne sommes pas juste en présence d’une histoire de lycéens, ce thriller psychologique nous amène sur des sentiers peu explorés par les auteurs francophones et je rejoins Dnuht sur ce point : Ça fait du bien de lire du seinen francophone.

Pour conclure sur cette chronique qui se veut le reflet de mon impression sur cette lecture, je dirai que la mayonnaise a bien pris dans ce duo d’auteur, ils ont un contenu intéressant qui j’espère va continuer à évoluer. La fin du premier tome laissant présager une tournure dans l’histoire, j’imagine que le second tome nous réservera des surprises.



JAPAN EXPO 18e – TOUT SAVOIR SUR LE MANGA FRANÇAIS

 

Allez !
Un dernier récapitulatif avant l’ouverture !
Pour ne rien rater du manga français cette année !

Lire la suite



Manga français à Japan Expo : Ed Éditions

Quelle année pour Ed Éditions ! Après l’annonce il y a peu de leur passage en distribution auprès d’un énorme distributeur qui leur permettra une présence dans toute les boutiques, et un financement pour les aider à y arriver qui a également débouché sur une mascotte gonflable géant, autant vous dire que le stand d’Head Trick va mériter le détour cette année ! Que vous vouliez goûter au Milkiki en boisson ou en glace, acheter des tomes bientôt collector, des goodies, ou récupérer des dédicaces, pensez à passer les voir en F 216, Hall 5A



Manga français à Japan Expo : Delcourt

Pas de mise en avant du Manga Français chez Delcourt, mais tout de même un auteur cette année !

Jenny est l’auteure de Pink Diary, une série en huit tomes éditée de 2006 à 2008. Autant vous dire que ce n’est pas pour l’actualité de cette série qu’elle est invitée mais pour des projets BD. Rien ne vous empêche cependant de passer la voir pour discuter un peu avec elle de son manga et récupérer une dédicace. Attention cependant, elle ne sera là que deux heures !

Hall 5A, emplacement C170

Samedi 08/07 : 11h-13h