Parlons Manga Français

Pink Diary

Pink Diary nous emmène dans un récit de style "tranche de vie" avec des touches de romance et de drame. Jenny, à l'aide de son trait fin et ses personnages attachants arrive à nous exposer des portraits de jeunes à qui il est facile de s'identifier.

Ce manga sortie initialement en 2006 a eu droit récemment (dernier tome Novembre 2018) à une réédition en volume double. La maison d'édition qui a eu le courage à l'époque de se lancer dans la création francophone en manga n'est autre que Delcourt (aujourd'hui Delcourt/Tonkam). L'auteur a par la suite travaillé sur d'autres projets mais celui-ci tient une place toute particulière qu'elle est heureuse de voir remis en avant aujourd'hui.


Kiyoko se réveille en sursaut dans une chambre qui n'est pas la sienne. C'est celle de Tommy dont elle était secrètement amoureuse et qu'elle décida ? sans la moindre explication ? de ne plus jamais revoir. On lui annonce que les parents de Tommy l'ont inscrit dans le même collège qu'elle. Kiyoko décide alors d'ouvrir à nouveau son journal intime, scellé depuis ce triste événement.
Après un début d'histoire un peu difficile niveau immersion, notamment avec l'introduction du manga qui peut laisser plusieurs lecteurs perplexes, les thématiques présentes et le développement des personnages font mouche. Qu'il est compliqué d'être jeune, d'assumer ses sentiments, de comprendre l'autre lorsqu'on est perdu dans tous les changements de la vie.
Pink diary nous plonge dans le quotidien et les questionnements de milliers de jeunes ados/adultes dans lesquels l'amitié et l'amour sont au centre. L'anorexie mentale est également évoquée et finement retranscrite par Jenny qui soulève ici une pathologie tellement complexe qui fait beaucoup de dégâts dans les familles ou les amitiés.
C'est donc avec un ton léger que beaucoup de choses assez complexes sont traitées.

Les personnages ont chacun leur rôle dans l'histoire et mis à part les protagonistes principaux les caractères sont assez crédibles. En effet, l'auteure accentue certains traits de personnalités afin de pointer des actions, des pensées ou un événement particulier. C'est assez bien mené et on se retrouve avec des situations dignes des plus grands shojo manga dans certains moments de romance.
Le dessin en lui même est correct, n'oublions pas que le manga a presque quinze ans ! Et le style très classique mais propre n'a pas pris une ride. On ne sera pas choqué en lisant cette oeuvre aujourd'hui en voyant les dessin. ¨Pour ce qui est des découpages on est une fois encore dans du classique mais efficace, la force de Pink Diary ne réside pas dans son dessin mais bel et bien dans ce qui est raconté.

Pour finir, je vous inviterai à découvrir ou redécouvrir Pink Diary qui a eu le plaisir d'ouvrir une voie avec d'autres mangas. Sans ces pionniers du manga fr nous ne pourrions peut être pas lire tous les titres qui continuent de paraître aujourd'hui.
Sinon la lecture reste agréable et très intéressante de par ses thématiques et son humour.

Lu et approuvé par

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scénario
Graphisme
Note Global