Parlons Manga Français

Interview : Ulule !

Ces derniers temps, nous avons beaucoup partagé de financements participatifs via le site, la page ou le groupe qui provenaient de la plate-forme Ulule. Pour ce 1er dossier de Parlons Manga Français, nous avons interviewé Jean Ivanoff, accompagnateur de projets chez Ulule. Il est spécialisé dans le domaine de la culture de l’imaginaire, et donc des mangas ! Voici quelques réponses à vos questions. N’hésitez-pas à poursuivre la discussion en commentaire 🙂

ulule-logoPMF : Ulule est une plate-forme de financement participatif. Expliquez-nous précisément le fonctionnement et le financement de votre entreprise ?

Jean : Sur Ulule des projets en recherche de financement peuvent être directement financés par la foule. Une personne ayant un projet le montre au public avec son objectif à atteindre pour le réaliser. Les gens peuvent alors soutenir ce projet en échange d’une contrepartie, physique ou symbolique.

Quand un projet est déposé sur la plateforme, nous aidons le porteur dans sa préparation, pour bien gérer sa collecte et ses différentes composantes, avant pendant, et après la campagne.

Ulule se rémunère avec une commission sur les collectes réussies (8%).

PMF : Quand a été créé Ulule ? Pourquoi ?

Jean : Ulule a été lancé en octobre 2010 afin de permettre à des projets de tous types d’aller chercher ce financement par la foule dont ils ont besoin.

PMF : En quoi Ulule est-il différent de Tipeee ?

Jean : Ce n’est pas le même fonctionnement. Sur Ulule, les créateurs lancent une collecte pour un projet spécifique qu’ils ont envie de réaliser et pour lequel ils ont un besoin de financement. Sur Tipeee, ils vont chercher une rémunération pour une activité déjà commencée, afin qu’elle perdure. Les collectes Ulule durent jusqu’à 90 jours (en moyenne 40), ce sont des projets bien finis, alors que les collectes sur Tipeee n’ont pas de fin particulière.

PMF : Quel type de projets soutenez-vous ? Les plus gros ? Les plus fréquents ?

Ulule accepte des projets de tous genres à partir du moment où ils sont créatifs, innovants, solidaires ou à portée collective.

Vous pouvez voir les projets les plus gros ici : https://fr.ulule.com/discover/success/filter/amount/

Le plus important est le film (devenu trilogie) de la web-série Noob (record européen). Côté univers manga, la figurine de Savane du manga Dreamland a fait un excellent score.

Pour la fréquence du projet, vous pouvez voir les statistiques détaillées ici : les catégories ayant lancé le plus de projet sont l’audiovisuel et la catégorie « solidaire et citoyen ».

https://fr.ulule.com/stats/

PMF : Peut-on dire qu’on est un Ululeur comme on dit un Youtubeur ?

Jean : Oui tout à fait ! Il y a une vraie communauté sur Ulule, avec plus d’1 200 000 personnes, qui peuvent soutenir les projets, interagir entre eux, se suivre, débloquer des badges, etc…

PMF : Justement, expliquez-nous : Qu’est-ce qu’un badge Ulule ?

Jean : Les badges Ulule sont des insignes à débloquer (comme des succès) et qui apparaissent sur le profil des Utilisateurs. Vous pouvez avoir un badge « Bibliophile » en soutenant 3 projets d’édition, un badge « Serial Creator » quand vous avez lancé 2 collectes avec succès, etc… Ils personnalisent votre profil. https://fr.ulule.com/badges/

PMF : Quel est le taux de réussite des projets ?

Jean : 67% dans la globalité mais il est à 75% dans la BD.

PMF : Peut-on retenter notre chance après un échec ?

Jean : Oui bien évidemment ! Un échec n’empêche pas de relancer une collecte, il faut simplement bien travailler à comprendre les raisons de cet échec afin d’aller plus loin avec le nouveau projet !

Il est déjà arrivé plusieurs fois que des porteurs de projet relance une collecte en modifiant certaines caractéristiques et atteignent leur financement au second essai.

PMF : J’imagine qu’il y a eu une période de rodage avant que le système fonctionne ? A quel type d’abus avez-vous du faire face ?

Jean : Pas d’abus en particulier mais la plateforme continue à se développer, que ce soit au niveau de sa communauté ou de ses améliorations techniques.

PMF : J’ai vu que la 1ère boutique physique ouvrait à Paris, pouvez-vous nous en dire plus ?

boutique-v1Jean : La boutique Ulule est la première ouverte par une plateforme de financement participatif. Elle accueille des projets de créateurs et entrepreneurs financés avec succès sur Ulule. C’est une façon de créer de l’interaction entre porteurs de projets, contributeurs et grand public, et de poursuivre notre rôle d’accompagnement des projets.

Vous y trouverez donc des projets de toutes sortes : mode, édition, artisanat, tech, enfants, beauté, food… La programmation du lieu est participative et implique les ululeurs : choix des projets présents, rencontres entre la communauté Ulule, soirées de lancement de campagnes ou remises de contreparties seront organisés chaque semaine. Quant au contenu de la boutique, il sera intégralement renouvelé tous les deux mois.

PMF : D’autres projets ?

Nous sommes toujours en train d’améliorer notre plateforme, d’autres projets arrivent !

PMF : Vous êtes pour certains “une” voir “la seule” alternative à l’édition classique. Peut-on imaginer dans un avenir qu’Ulule ira plus loin avec les auteurs ?

Jean : Nous venons d’ouvrir la boutique pour aller plus loin avec nos porteurs de projets, mettre en avant leurs produits, organiser des rencontres, des séances de dédicaces…

Nous sommes aussi présents sur de plus en plus d’événements et cherchons à faire intervenir nos porteurs de projets voire à en co-organiser avec eux.

PMF : En tant que contributeur, de quoi devons-nous nous méfier ? Est-il possible de se rétracter ?

Jean : Faire bien attention en sélectionnant sa contrepartie, ne pas oublier d’ajouter son adresse et bien suivre les nouvelles données par le porteur de projet concernant l’évolution de la campagne et la livraison des contreparties.

Oui, c’est très simple d’annuler sa contribution tant que la collecte n’est pas terminée, et le remboursement est alors automatique.

dreamland-figurinePMF : Quel est le projet qui vous a donné le plus de satisfaction depuis le lancement d’Ulule ?

Jean : Il y a beaucoup de projets qui me donnent beaucoup de satisfaction et chaque collecte est différente, c’est ça qui est beau avec chaque histoire de porteur de projet !

PMF : Un « chouette » manga dont vous vous souvenez particulièrement ?

D’une certaine manière la figurine de Savane pour Dreamland, mais en manga pur c’est bien sûr le retour de Sentaï School ! https://fr.ulule.com/sentai-school/

 PMF : Un petit mot à nos lecteurs pour conclure ?

N’hésitez pas à aller faire un tour sur les projets BD et mangas, vous pouvez vraiment trouver des projets vraiment très intéressants, découvrir de jeunes auteurs ou apprendre qu’une série que vous suivez actuellement est en cours de collecte !
Et pour ceux qui désirent se lancer ou se posent des questions sur Ulule et le crowdfunding en général,  vous pouvez tout à fait nous contacter ou venir à une de nos formations. 🙂



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evaluer

Scénario
Graphisme
Note Global